UNE EUROPE POUR LA PAIX

 

 « UNE EUROPE POUR LA PAIX : COMMENT COMMEMORONS-NOUS LA GRANDE GUERRE A PERPIGNAN (France) ET A  MAYENCE (Allemagne)»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etablissement porteur du projet

Collège Saint-Exupéry (66)

Enseignant(s) référent(s)

Mme Fontaine Nathalie (Allemand), Mme Leverrier Nathalie (Histoire), Mme Pradal (Arts Plastiques)

Niveau(x) concerné(s) – nombre d’élèves

29 élèves dont 10 élèves en bilangue Allemand

 

  • Problématique générale :

Comment les élèves peuvent-ils s’impliquer dans les commémorations de 2018 ? Quelle place un adolescent d’aujourd’hui a -t-il dans une commémoration d’un conflit vieux de 100 ans ?

Quels sens donner à ces commémorations ? Quels sens en donnent les acteurs ?

Ces commémorations sont-elles identiques en Allemagne, ont-elles le même sens, sont-elles porteuses de valeurs et lesquelles ?

Amener nos adolescents (français et allemand) à réfléchir au sens à donner à ces commémorations non pas à l’échelle de la commune ou à l’échelle nationale mais à une échelle Européenne.

 

Nous envisageons de mener une enquête à partir des commémorations qui vont se profiler en 2018, de part et d’autre de nos frontières.

Cet échange nous donne l’opportunité de partager cette histoire commune, de comprendre les traces qu’elle a pu laisser en Europe. Quelle est la perception aujourd’hui de ce passé et comment est-il présent dans l’espace public et dans l’espace mémoriel de nos deux Etats.

 

  • Calendrier du projet :

Mars à Juin : 2018 : Préparation du projet avec nos collègues Allemands. Prise de contact pour assister aux commémorations. De nombreuses rencontres ont eu lieu avec le Souvenirs Français, notamment M. Leplat et M. Guerrero .

 

octobrr 2018 : Mise en place de la correspondance entre les élèves de Mayence et nos élèves.

Entre Septembre et Novembre 2018 : Le projet

  1. Travail en cours d’histoire et Français sur la Première Guerre mondiale. Recherche sur les soldats d’Oreilla « Morts pour la France », présents sur la plaque commémorative du village. L’objectif est de leur donner une identité et de découvrir les lieux où ils sont décédés. Acquérir des méthodes de travail en histoire, découvrir des sites comme « Mémoire des Hommes ». Ces recherches feront l’objet d’une exposition.
  2. En Arts-Plastiques, étude de la guerre à travers l’Art (OTTO DIX, Felix VALLOTTON). Travail sur les monuments aux morts. L’objectif final est la production d’œuvres tridimensionnelles, par groupe, à la célébration de « La Mémoire des Disparus et la Paix en Europe »
  3. Intervention de M. Lopez  (Association AMOPA) sur la signification des monuments aux morts en Arts Plastiques.
  4. En Allemand : Etude du film Frantz (franco-allemand) et étude des tableaux vus en histoire de l’art.

     L’étude des œuvres d’Art abordées en Arts-Plastiques et en Histoire permet de croiser les regards et les disciplines pour montrer leur complémentarité (éducation au regard)

  1. Les élèves : Enquête sur les commémorations à Perpignan ou dans un village autour. Les élèves devront assister aux moments importants de la commémoration du 11 Novembre 2018 et interviewer les acteurs sur le sens de ces commémorations. De même un groupe participera aux commémorations à Oreilla le 3 novembre au matin et un autre à l’inauguration du mémorial à Perpignan.
  2. En classe, préparation des questions avec l’aide du Centre de Mémoire de Perpignan et du Souvenir Français.
  3. Préparation d’un questionnaire pour les correspondants allemands avant de partir à Mayence.
  4. Travail en en partenariat avec les collègue allemands : Ils nous feront découvrir le monument aux morts de Mayence. La signification est-elle différente ? De même ils répondront au questionnaire des élèves.
  5. Une petite vidéo ou une exposition ou un carnet de bord retracera cette recherche.

Novembre-Décembre : Mise en place de la production

Avril 2018 : Voyage à Mayence

Mai 2019 : Les correspondants allemands seront invités par le Centre de Mémoire à découvrir les « traces mémorielles » de la Première Guerre Mondiale dans la ville de Perpignan sous la forme d’un Rallye. Cette action est mise en place par le Souvenir français. Une discussion/débat sur le sens que des adolescents de 14 ans peuvent donner à la « commémoration d’un conflit » clôturera la journée sur Perpignan.

La production finale sera multiforme :

 -exposition papier, numérique (présentation de power point, blog ou journal numérique présentant à la communauté éducative l'avancée des recherches)

 

- mise en place d’une visite guidée bilingue afin de découvrir le patrimoine local : monument aux morts.

 

-L’exposition sera présentée au CDI, lors de la venue des correspondants.

 

L’objectif est de créer un échange au fur et à mesure des découvertes, de s’interroger mutuellement, de débattre éventuellement de tout ceci   soit sous la forme épistolaire, soit par l’intermédiaire d’un blog ou directement par Skype. Développer l’apprentissage de l’allemand ou de l’anglais ainsi que du français est au cœur de notre stratégie. Montrer l’importance des langues afin de pouvoir communiquer, échanger nos idées et nos points de vue.

Nous souhaitons également montrer que les mémoires européennes d’un même évènement peuvent être différentes. Que les perceptions ne sont pas identiques, qu’en tant que citoyens européens nous partageons une même histoire mais pas forcément la même mémoire. Comprendre également que le traumatisme de ces conflits est gravé dans nos mémoires et qu’il a été à l’origine de la construction d’une Europe unie. Amener nos élèves à réfléchir sur les valeurs profondes de cette Europe.